Orgues.JPG

Une situation exceptionnelle : l'altitude

Du fait de la très forte amplitude thermique entre la nuit et le jour, qui peut atteindre près de vingt degrés en été, la concentration en sucres se développe infiniment moins rapidement qu’en plaine, et par tranche de 100 mètres d’altitude, la maturité phénolique arrive avec 5 à 6 jours de décalage, en préservant le développement des arômes.
Ainsi, sur ce plateau à plus de 500 mètres, les vins trouvent une magnifique expression avec pas loin de 2 degrés d’écart en moins.

Un terroir singulier en Roussillon

Il s’agit d’une partie du Conflent, composée en grande partie de granit et arènes granitiques, et au bout du plateau synclinal du Fenouillèdes, surplombant la plaine du Roussillon et la mer Méditerranée, à plus de 500 mètres d’altitude, faisant face au mont Canigou, le sage gardien des vignobles locaux, au centre d’un cirque naturel propice à un ensoleillement remarquable, et protégé des excès maritimes.

Une large palette de cépages...

Aujourd’hui, nous travaillons les cépages bien connus comme le Chardonnay ou la Syrah, qui retrouvent dans ces conditions de fraîcheur des expressions plus authentiques et plus proches de leurs origines, mais aussi les Grenache noirs, gris et blancs ou les vieux Carignan noirs qui trouvent ici leur plénitude, comme les extrêmement rares Carignan Gris à la minéralité unique, ou la Marsanne et la Roussanne travaillés en mono-cépage afin de préserver la plus pure de leurs expressions révélées sur ces sols de granit.

Dans la presse

1

RVF juin 2021_pic.jpg
La Revue du Vin de France

« Un petit Eldorado qui a pour ambition de sauvegarder les vignes de ce secteur resté sauvage. »

2

Terres de Vins

« Des terroirs d'arènes granitiques donnant toujours des jus droits et francs ».

DSC_3891.JPG